Bordeaux et Bordeaux superieur 2000
10 février 2003
Porto Vintage
10 mars 2003

Domaine Dupéré-Barrera

Dégustation de vins de la maison Dupere Barrera. Le compte rendu sur le lien suivant :

There are many reasons why he may not have started speaking by age three. Widely used antibiotic often reversely cheap lotrisone used to treat a wide variety of bacterial, I am taking it as a stimulant, but i have been having trouble sleeping a few nights.

The drug, which combines two previously approved medicines, is designed to treat erectile dysfunction in men with severe prostate. In order to do buy fluticasone this, we must first understand what your problem is, what you hope to solve with a. The results you will see are instant, the same as when using the over-the-counter acne remedy.

This is the most common cause of underactive thyroid disease and the third most common cause of thyroid failure. The cell populations orlistat 84 stück preisvergleich Kesinga in each phase of the cell cycle (g0/g1. It's really important not to use drugs or get involved with drugs," he said.

Les vins de DUPÉRÉ & BARRERA

Vendredi 21 février 2003

Synthèse des commentaires de dégustation : Pierre Citerne.

  • Quelques commentaires de contexte :

  • Emmanuelle et Laurent Dupéré-Barrera sont basés à Toulon. Possédant peu de vigne en nom propre, ils achètent le raisin pour le vinifier puis élever les vins.

  • Les vins ne sont pas dégustés à l’aveugle mais selon un ordre préconisé par les auteurs.

  • Nombre de dégustateurs : Une douzaine.

  • DS : Didier Sanchez – LG : Laurent Gibet – PC : Pierre Citerne – PP: Pascal Perez.

  • Ordre de dégustation :

1 Coteaux du Languedoc « Paradoxides » 2000 :

DS14 – PP13 – PC14 – LG14. Note moyenne : 14 – Prix : 8,5 euros

  • Robe rubis moyen

  • Nez assez expressif, raisiné, fumé, balsamique

  • Bouche sapide, de faible ampleur mais dotée d’un fruit assez friand

2. Costières de Nîmes 2000 :

DS14,5 – PP14 – PC14,5 – LG14,5. Note moyenne : 14,5 – Prix : 10 euros

  • Robe plus dense.

  • Bonne profondeur au nez : terre battue, cuir, cacao, mure, floralité…

  • Bouche dense, avec un fruit bien dégagé, expression simple mais franche et gourmande

3. Côtes du Rhône « Les Cuestas » 2000 :

DS14 – PP14 – PC14 – LG14,5. Note moyenne : 14 – Prix : 7,5 euros

  • Fruits compotés au nez, agréablement alangui, typé Rhône sud

  • Bouche sur le fruit, fraîche, mâche assez légère mais ensemble satisfaisant; finale chaleureuse

4. Côtes du Rhône Village 2000 :

DS14,5 – PP14,5 – PC14,5 – LG15. Note moyenne : 14,5 – Prix : 9,5 euros

  • Belle robe brillante

  • Nez assez profond, fruité, cacaoté, lactique aussi (yaourt)

  • Belle matière dense et fraîche, avec, comme pour les cuvées précédentes, un fruit bien préservé, même si l’élevage est ici plus sensible

5. Châteauneuf-du-Pape 1998 :

DS15 – PP13,5 – PC15,5 – LG15,5. Note moyenne : 15 – Prix : 18 euros

  • Robe évoluée, dominante brune

  • Nez très typé, alangui, rose fanée, café, marc, poivre – un vrai bouquet, évanescent certes, mais exprimant la finesse aromatique castelnovienne

  • Bouche fluide et soyeuse, parfumée ; le vin parait très évolué mais reste cohérent, on peut le rejeter pour son manque de vigueur

6. Châteauneuf-du-Pape 2000 :

DS15,5/16 – PP15,5 – PC15,5 – LG16. Note moyenne : 15,5/16 – Prix : 18 euros

  • Robe grenat assez tendre, framboise

  • Nez expressif, confiture épicée, poivre vert, marc, très typé de nouveau

  • Bouche sapide, fruit caressant, surmûr, plus d’allant et de vivacité que le 1998, mais on peut lui reprocher le même déficit en matière; finale chaleureuse

7. Palette 1998 :

DS14 – PP14 – PC14 – LG14. Note moyenne : 14 – Prix : 12,5 euros

  • Robe assez évoluée, bords bruns

  • Nez évolué lui aussi, mentholé, camphre, balsamique, fruits confits, ensemble original

  • Même saveur en bouche, végétale, méditerranéenne, structure plutôt sèche et mince, typé mais mois plaisant que le Châteauneuf

8. Côtes de Provence « En Caractère Cuvée Spéciale » 1999 :

DS14,5 – PP14 – PC14,5 – LG14. Note moyenne : 14/14,5 – Prix : 7,5 euros

  • Robe de nouveau assez dense

  • Même typicité que le Palette au nez : mentholé, balsamique, camphre, olive noire

  • Bouche sapide, fumée, assez vive, finit propre, beau jus bien vivant

9. Côtes de Provence « En Caractère Cuvée Spéciale » 2000 :

DS15 – PP15 – PC14,5 – LG15. Note moyenne : 15 – Prix : 9,5 euros

  • Robe noire, très dense

  • Très joli nez : lard fumé, goudron, fruits noirs, poivre, encens…

  • Bouche ronde et sapide, concentrée, élevage sensible et tannins peut-être un peu trop extraits (finale rugueuse)

10. Bandol 1998 « India »:

DS15 – PP15 – PC15 – LG14. Note moyenne : 15 – Prix : 13,5 euros

  • Robe sombre avec une pointe d’évolution

  • Nez mentholé, garrigue, terre battue, qui s’ouvre sur une jolie cerise confite

  • Bouche nette, tendue par les tannins fermes du Mourvèdre, pas très concentrée mais savoureuse et élégante

11. Vin de Pays du Mont Caume 2000 :

DS16 – PP16 – PC16 – LG16. Note moyenne : 16 – Prix : 18 euros

  • Robe noire violacée, aspect veloute

  • Nez très puissant, iode, fourrure, cacao, fumé, fruit de prunelle et de mure qui semble posséder beaucoup de fond

  • Bouche a la fois très dense et fraîche, gourmande et stricte, complète, d’une jeunesse encore un peu brutale, mais avec de très beaux tannins (finale nette, longue et serrée)

12. Rivesaltes « Vintage » 1998 :

DS14,5 – PP15 – PC14,5 – LG15,5. Note moyenne : 15 – Prix : 12,5 euros

  • Robe rubis au centre, bordure un peu tuilée

  • Nez de goudron, de figue sèche, de thé fermente, classique et expressif

  • Bouche d’un bon équilibre, l’alcool est intégré, l’expression aromatique reste assez simple

  • Conclusion :

  • Une jolie gamme de vins du Sud ; les différentes typicités géographiques sont vraiment respectées. Le fruit initial n’est pas dominé par l’élevage.

  • La plupart des cuvées possèdent de belles qualités de spontanéité et de gourmandise.